Blog Fatom

La Fondation ATEF OMAÏS et ses Partenaires inaugurent un forage au centre de Santé Urbain de Guibéroua

Article Blog Fatom  |  Posté le : 08 Mars 2021 à 13:00:40  |   Pays : Côte d'Ivoire     

La fondation ATEF OMAÏS (FATOM) et ses Partenaires ont procédé à l’inauguration d’un forage au Centre de Santé Urbain de Guibéroua (CSU) le mercredi 24 février 2021, en présence des Autorités Locales et de la Chefferie Traditionnelle de Guibéroua.

En Côte d’Ivoire, particulièrement dans la localité de Guibéroua, le secteur de l’eau potable a été longtemps sinistré. La Commune connait de graves déficits d’approvisionnement, allant de la baisse de pression dans certains endroits, à une pénurie totale ailleurs. En effet, le seul centre de santé qui desservait toute la collectivité manquait d’eau potable et ce, depuis 2013. Cette situation inconfortable, n’encourageait pas les patients notamment les parturientes à fréquenter la maternité du centre, traduisant ainsi ces 206 accouchements à domicile enregistrés au cours de l’année 2017. 

​Pour répondre aux cris de cœur des autorités et des populations de Guibéroua, la Fatom et ses Partenaires, Cfao Solidarité, Loxea et la SN SOTICI ont financé la construction d’un forage de 54,92 mètres de profondeur qui débite 6m3 d’eau/heure. Cette activité, fait partie d’un programme pluridisciplinaire répondant ainsi véritablement au défi du développement durable, à travers la sécurité alimentaire, la santé et l’assainissement. Ce forage bénéficie notamment aux parturientes (plus de 64 accouchements par mois) qui accouchent dans de meilleures conditions d'hygiène mais aussi, à 120 familles riveraines soit environ 1200 personnes qui peuvent entre 17h et 20h s'approvisionner gratuitement en eau potable. L’on enregistre aujourd’hui avec beaucoup de fierté zéro mortalité maternelle à la maternité du CSU de Guibéroua. Notons-le, la Fatom a réhabilité la maternité de Guibéroua avec l’appui de l’UNFPA.

Cette cérémonie a été le lieu pour le Directeur Départemental de Santé et les Autorités locales de remercier la Fatom et ses Partenaires pour ces dons et traduire la joie des populations de Guibéroua depuis la mise en fonction de ce forage. Pour Monsieur Yapo Assamoa Stéphane, Sous-Préfet de Guibéroua, Représentant le Préfet de Région du Gôh, cet acte de grande générosité est indéniablement incalculable et incommensurable.  « Pour qu’un projet soit pérenne, il faut l’entretenir, déjà pour ceux qui en sont bénéficiaires à savoir le personnel de santé et les populations riveraines », sont les mots avec lesquels il a terminé son allocution. 

M. Ahmed Omaïs (Trésorier Général Adjoint de la Fatom), au nom de Mme la Présidente de la Fatom et des donateurs, a situé le cadre de ce projet dont le but principal est d’améliorer les conditions de vie, d’hygiène et de santé des patients en particulier des femmes et des enfants de Guibéroua. Il n’a manqué de remercier tous les Partenaires qui ont contribué d’une manière ou d’une autre à la réalisation de ce projet en particulier M. Nicolas Richard, DG de Loxea, Représentant CFAO Solidarité, grâce à qui la Fatom a pu mobiliser une bonne partie des fonds. Il a aussi salué le travail au Dr Joël Beda, Directeur Général du Centre de Santé Urbain de Guibéroua pour le suivi quotidien que lui et son équipe ont mis en place pour la gestion des installations hydrauliques. 
Notons que, la Fatom a profité de cette inauguration pour faire un don de médicaments essentiels à la maternité du CSU estimé à 500 000 Fcfa. 
La cérémonie s’est terminée par le dévoilement de la plaque et la visite des différents points d’eau dans la structure sanitaire.

Source : Fondation ATEF OMAÏS