Société

Discours du Président du Sénat

Article Société  |  Posté le : 2022-04-19 13:01:43  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​Excellence Monsieur le Président de la République ;

Mesdames et messieurs ;

Distingués invités,

A l’entame de mon propos, je voudrais rappeler cette phrase du Président John KENNEDY qui disait et je cite : « On connaît une Nation aux hommes qu’elle produit, mais aussi à ceux dont elle se souvient et qu’elle honore ». Fin de citation.


Excellence monsieur le Président de la République,

En prenant la parole, au nom de la représentation nationale, à cet instant si particulier de la vie de notre Nation, il me plaît de saluer avec déférence votre présence, combien remarquable, à cette séance du Parlement réuni à votre demande en Congrès, conformément à l’article 114 de notre Constitution. 

La réunion du Congrès de ce jour me donne ainsi l’agréable opportunité de réitérer mes hommages à l’homme de vision que vous êtes, dont la Côte d’Ivoire, la Nation toute entière, est si fière ; tant les actions de paix et de développement que vous accomplissez au quotidien pour le bien-être des populations ivoiriennes, ont franchi les frontières de notre pays, à une période où la conjoncture internationale est bien morose.


Excellence Monsieur le Président de la République,

En 2020, nous étions déjà réunis dans cette même salle, à votre demande, successivement pour votre message sur l’état de la Nation et pour l’examen d’un projet de loi portant modification de la Constitution. 

Votre message sur l’état de la Nation avait bouleversé la Côte d’Ivoire entière et les dispositions de la loi constitutionnelle adoptée, ont permis d’améliorer de manière significative notre Constitution.

Aujourd’hui, nous sommes encore réunis pour écouter votre important message, ce message d’espoir qui rassure pour l’avenir et que les parlementaires et le peuple de Côte d’Ivoire attendent.  

Excellence Monsieur le Président de la République!

Nous l’avons donc compris désormais, ces réunions du Congrès servent à écrire l’histoire glorieuse de notre Nation, que nul obstacle ne saurait dévoyer, tant elle est dictée d’une manière admirable par un homme à la sagesse immense et à la clairvoyance limpide.

Nous l’avons compris désormais, le Congrès est appelé à accompagner votre vision de construction d’une Nation forte et prospère, résolument engagée, dans l’union, la discipline et le travail, sur le chemin inexorable de la démocratie et du développement.

En vous rendant ainsi hommage, je voudrais qu’il soit fixé dans le marbre de la conscience collective des générations successives d’Ivoiriennes et d’Ivoiriens, la somme des actions historiques que vous avez bien voulu poser en vue de leur assurer une représentation institutionnelle forte et moderne.

Excellence Monsieur le Président de la République, 

Vos concitoyens n’ont aucun doute que votre message à la Nation, qui intervient au cœur du mois de Ramadan et au lendemain des Fêtes pascales s’inscrira dans votre détermination inextinguible à réaliser le vivre-ensemble dans une Côte d’Ivoire solidaire où chaque Ivoirien a du prix à vos yeux.

Excellence Monsieur le Président de la République, 

La représentation nationale ici rassemblée vous écoute.

Les Ivoiriennes et les Ivoiriens vous écoutent.

La Nation entière vous écoute.

Je voudrais donc vous inviter à bien vouloir prendre la parole !


Source : abidjan.net