Economie

Financement des PME/PMI : La Côte d’Ivoire a lancé l’opérationnalisation du dispositif de la BCEAO

Article Economie  |  Posté le : 23 Aot 2018 à 08:20:27  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​La Côte d’Ivoire a lancé l’opérationnalisation du dispositif de soutien au financement des PME/PMI élaboré par la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest, recemment à la Maison de l’Entreprises, à Abidjan-Plateau.
Le 29 septembre 2015, le Conseil des ministres de l’UEMOA a adopté, sous l’impulsion de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), un dispositif visant à soutenir le financement des PME/PMI des États membres. Ce dispositif apporte une réponse appropriée à la problématique de l’accès des PME au financement bancaire, à travers les incitations offertes par la BCEAO aux établissements bancaires de crédit et une meilleure organisation de l’accompagnement de ces entreprises. Félix Anoblé, secrétaire d’État auprès du ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, chargé de la promotion des PME a expliqué les motivations de la mise en place de ce dispositif qui découle du Plan d’action pour le financement des économies de l’UEMOA, en procédant à son lancement : « Dans le cadre du processus d’intégration économique de nos pays, l’UEMOA, à travers la décision n°29 du 29 septembre 2015 s’est doté d’un dispositif de soutien au financement des petites et moyennes entreprises et aux petites et moyennes industries. Au regard du poids des PME dans les différents pays membres de l’UEMOA, les plus hautes autorités ont décidé de favoriser leur accès au financement bancaire, en vue d’accroître leur contribution au Produit intérieur brut (PIB) et à la création d’emplois ». Cette contribution, selon le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné est très importante : « Avec plus de 98% des entreprises recensées, les PME et PMI contribuent à hauteur de 20% à la formation de notre PIB, à 12% à l’investissement national et représentent 23% de la population active. Ces entreprises qui devraient tirer notre développement économique évoluent malheureusement dans le secteur dit informel, qui représente environ 40% du PIB de la Côte d’Ivoire et cela est dû aux difficultés d’accès au financement ». Le directeur-pays de la BCEAO, Chalouo Coulibaly a rappelé que ce dispositif vise à lever tous les obstacles au financement des PME, à travers la mise en place de 10 structures d’appui et d’encadrement pour « inspirer confiance aux banques en produisant des états financiers ». Guy Koizan, président de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire a pris l’engagement de s’approprier le dispositif de la BCEAO, afin de donner aux PME et PMI la chance de jouer leur rôle dans le développement économique de la Côte d’Ivoire.

Source : L’intelligent d’Abidjan