Economie

Transformation de noix de Cajou : Une usine ouvrira bientôt à Tiébissou

Article Economie  |  Posté le : 22 Mars 2018 à 08:30:38  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​Dans moins d’un an environ 370 jeunes du département de Tiébissou auront un emploi salarié à plein temps avec une parité homme-femme, grâce à l’implantation d’une unité de transformation de la noix de cajou. La pose de la première pierre de cette usine a été faite le 19 mars 2018, à proximité du village de Koffi Kouassikro à un kilomètre de Tiébissou, par le Ministre d’Etat Jeannot Ahoussou Kouadio, Président du conseil régional du Bélier. D’une capacité initiale de 10 000 tonnes par an, elle passera à 20 000 tonnes ensuite à 30 000 tonnes par an sur les cinq prochaines années. Cette unité industrielle, dénommée CAPRO –CI SA, va mobiliser à terme un investissement total d’environ 25 milliards FCFA.

Le projet est l’œuvre d’hommes d’affaires israéliens présents en Côte d’Ivoire depuis plusieurs années et de partenaires locaux. L’usine, bâtie sur environ 10 hectares, sera opérationnelle en 2019. 

Pour Ahoussou Kouadio, cet investissement est le fruit de la détermination du maire N’DRI Germain, mais aussi le résultat du climat de paix et de confiance que le Président Alassane Ouattara s’attèle à entretenir et à consolider au quotidien au plan national et international. « Je lance un appel fraternel à tous, pour qu’ensemble nous travaillons dans la cohésion et la paix, pour créer la richesse et non la pauvreté », a-t-il indiqué. Il a ensuite exprimé sa gratitude aux investisseurs qui ont choisi de s’installer dans sa région. Permettant ainsi de créer de la richesse au profil des jeunes sans emploi et des paysans dont les revenus vont assurément s’améliorer. 

EDAD EREL, Directeur Général de l’Entreprise s’est dit heureux de contribuer au développement du département grâce à cette usine qui emploiera 370 personnes en temps plein. 

Le Maire de la Commune de Tiébissou, M. Ndri Koffi Germain n’a pas caché sa joie et l’a exprimé en expliquant que l’implantation de cette usine est une véritable aubaine pour les jeunes de sa commune. Selon lui, cette entreprise est déjà sur le terrain avec la coopérative ‘’TCHEWY ANACARDE’’ pour l’encadrement des planteurs de la région. Elle s’attèle à mettre en place le ramassage mécanique des pommes de cajou à l’aide d’une machine qui a fait ses preuves l’an dernier dans la phase test. Une manière de mettre fin la pénibilité du travail des producteurs. En outre, des pépinières de plans à haut rendement et des techniques plus efficaces vont être proposées aux paysans. 

Le conseiller du Directeur Général du Conseil Coton Anacarde, M. Mamadou Bamba a exprimé toute la détermination de sa structure à parvenir à transformer la totalité de la production nationale. 

Cette cérémonie a été marquée par une séance de bénédiction Juive faite par un Rabin venu spécialement d’Israël. Une séance de planting d’arbre à mis fin à la cérémonie.

Source : abidjan.net