Sports

Football Ivoirien : Sidy Diallo Et Jacques Anouma Lancent Le Train De La Paix

Article Sports  |  Posté le : 09 Mars 2020 à 10:03:38  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​À l’occasion de la désignation du nouveau Sélectionneur des Eléphants, M. Augustin Sidy Diallo et M. Jacques Anouma, respectivement président de la Fédération Ivoirienne de Football et ancien président de la FIF, ont unis leur voix, tout en invitant tous les autres acteurs du football ivoirien, à désormais travailler pour faire taire les divergences et prôner la paix  pour l’intérêt du football ivoirien.

L’appel à la réconciliation au sein de la famille du football ivoirien, lancé par le président Augustin Sidy Diallo à Yamoussoukro et à Grand Bassam lors des dernières rencontres avec les clubs, a eu plus d’échos. Ainsi, l’ancien président de la FIF, Jacques Anouma, président d’honneur de la FIF, qui avait pris des distances, est désormais en phase avec l’actuel locataire de la FIF pour l’harmonie dans le football ivoirien.  

« …depuis le 25 mai 2019, à Yamoussoukro, lors de notre Assemblée Générale, j’avais ouvert la porte à la réconciliation avec beaucoup d’humilité, je me suis adressé au monde du football et aux acteurs du football en leur disant que je ne suis qu’un être humain. Si j’ai offensé qui que ce soit, je demandais pardon. J’ai profité de notre rencontre avec les clubs à Bassam pour leur réitérer la réconciliation qui me tient à cœur…Je ne suis pas candidat aux prochaines élections. Je pars mais je ne ferme pas les portes. Je ne veux pas qu’après moi, ce soit le déluge. Je ne veux pas que le président qui va être élu démocratiquement vive ce que j’ai vécu. Je pense sincèrement que je suis celui qui peut essayer de rapprocher les lignes. Je voudrais ici remercier notre président d’honneur, le président Jacques Anouma, qui, en ces paroles de Bassam, a vu ma sincérité. Il a tendu la main et nous l'avons saisi. Nous sommes en phase pour dire aux Ivoiriens, il le dira lui-même aussi, nous voulons qu’au niveau du football ivoirien, nous soyons unis à jamais ; qu’il y ait l’harmonie, la paix dans notre famille du football. Il ne faut plus regarder derrière. Il ne faut pas tenir compte de tout ce qui s’est passé. Je suis heureux que notre président d’honneur ait siégé à cette réunion du Comité Exécutif… il doit nous donner des conseils, nous guider. Ce pas est très important », a déclaré le président Augustin Sidy Diallo qui entretient l’espoir que « ce train va démarrer avec tous ceux qui sont pour la paix, ceux qui sont là pour l’harmonie, ceux qui sont là pour le bien être de notre football. Nous avons besoin de cette quiétude afin que nous puissions ramener encore des trophées ».

Le président Jacques Anouma, quant à lui, a tenu à rassurer tout le monde "que le moment est venu pour faire la paix" . L’ancien président de la FIF qui a saisi la main tendue du président Augustin Sidy Diallo depuis Grand Bassam, dit être venu pour prendre toute la place qui est la sienne pour travailler ensemble. ‘’A partir d’aujourd’hui, les choses devraient se passer comme elles devraient être depuis huit ans’’. Il a donc décidé de prendre son bâton de pèlerin "pour aller rencontrer tout le monde pour dire qu’il faut aller dans le sens souhaité à Grand Bassam afin que les élections à venir soient apaisées’’

Source : fifciv.com