Sports

Eléphants: Ce qu’il faut rectifier avant l’Angleterre

Article Sports  |  Posté le : 2022-03-28 11:52:02  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​Battus par la France (1-2), vendredi dernier, au stade Vélodrome de Marseille, les Eléphants effectuent leur deuxième sortie amicale, demain, face aux Three Lions d’Angleterre. Un autre match test grandeur nature, quatre jours seulement après le premier.

Quatre jours qui devraient permettre à Patrice Beaumelle et à ses joueurs de revoir certains aspects de leur copie. Car si les Eléphants n’ont pas été ridicules face aux champions du monde français, ils ont néanmoins présenté quelques lacunes dans leur jeu. Sur le plan défensif, outre le mauvais marquage constaté dans la défense centrale qui leur a coûté deux buts, ils ont beaucoup péché en phase de récupération dans l’entre-jeu. Ils ont, en effet, concédé beaucoup d’espace à leurs adversaires.

N'eût été l’inefficacité des attaquants français, la défense ivoirienne aurait pris plus de buts dans cette rencontre. L’équipe ivoirienne a souffert des sorties de zone rapides de son adversaire. Le premier rideau constitué par les trois attaquants (Haller, Zaha et Pépé) n’a pas été très bon défensivement. Il y avait une supériorité numérique des Bleus au milieu de terrain. Le système tactique 3-4-3 mis en place par Didier Deschamps a donné du fil à retordre au milieu de terrain ivoirien. Seri, Sangaré, Kessié ont eu du mal à contenir la mobilité et le jeu dans l'espace des Bleus. Ils en ont moins souffert en seconde période à cause de la fatigue accusée par les Français qui ont opté pour des attaques classiques. Contre l’Angleterre, la Côte d’Ivoire doit jouer en bloc pour éviter de se faire surprendre par un adversaire dont le jeu est également basé sur la rapidité et la mobilité des joueurs.

Patrice Beaumelle doit étoffer davantage son milieu de terrain ou mettre en place un premier rideau défensif plus efficace. Face à de grandes nations telles que la France ou l’Angleterre, il faut privilégier la sécurité défensive avant de se lancer à l’abordage. Empêcher l’adversaire d’avoir accès aisément à ses 20 derniers mètres. En face d’attaquants efficaces, comme ce sera le cas contre l’Angleterre qui jouera avec Harry Kane, ce serait préférable.
Sur le plan offensif, les Eléphants ont laissé un goût d’inachevé. Hormis Nicolas Pépé qui a largement tiré son épingle du jeu, Sébastien Haller et Wilfried Zaha n’ont pas véritablement répondu aux attentes. L’attaquant de l’Ajax a été sevré de ballon et a eu du mal à échapper au marquage de la défense française. Idem pour Zaha qui n’a pas retrouvé ses sensations de dribbleur. L’animation de l'attaque à trois posait problème. Avec notamment l’équation Sébastien Haller. Certains préconisent une attaque à deux. D’autres, par contre, parlent de non complémentarité. L’un mis dans l’autre, le technicien français a intérêt à revoir son animation offensive pour lui permettre d’être plus efficace.

Source : fratmat.info