Economie

Visite de travail du 1er ministre: La vision 2030 du Président Ouattara présentée à la Chambre de commerce des Usa

Article Economie  |  Posté le : 2022-03-21 12:28:06  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​Avant de quitter Washington pour Paris où il se trouve en ce moment, Patrik Achi a eu une séance de travail avec la Chambre de commerce américaine.
La visite de travail du Premier ministre Patrick Achi aux États- Unis n’a pas été de tout repos.

Après l’audience que lui a accordée le secrétaire d’État Anthony Blinken, une séance de travail au Conseil d’administration de la Banque mondiale, le panel d’Atlantic Council.

Ou encore la table ronde avec les investisseurs américains, le Premier ministre Patrick Achi a été reçu le 17 mars à Washington D.C par la Chambre de commerce des États-Unis et sa filiale ivoirienne, AmCham Côte d’Ivoire.

Cette rencontre a vu la participation de plusieurs chefs d’entreprise de grands groupes.

M. Scott Eisner, président du Centre des affaires États-Unis – Afrique et Dr Guevera Yao, directeur exécutif pour l’Afrique du Centre. La Chambre de commerce des États-Unis et AMCham Côte d’Ivoire ont d’abord convié le gouvernement américain qui y a dépêché le secrétaire adjoint au Commerce, Don Graves, et l’assistante spéciale du Président des États-Unis, Mme Dana Banks.

Le Premier ministre a présenté la vision 2030 du Président Alassane qui place le secteur privé au cœur de son action.

Patrick Achi qui, lui-même, a fait une bonne partie de ses études au pays de Joe Biden avant d’y travailler des années durant, a invité les entreprises américaines à prendre une grande place dans la politique d’industrialisation de la Côte d’Ivoire. Il leur a présenté les acquis des dix dernières années qui ont rétabli les infrastructures de base dans plusieurs domaines notamment les routes et l’électricité dont a cruellement besoin le secteur privé. Le chef du gouvernement avait à ses cotés les ministres Souleymane Diarrassouba du Commerce et de l’Industrie et Emmanuel Esmel Essis de la promotion des investissements et du développement du secteur privé. Ainsi que l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire aux États-Unis, Ibrahim Touré.

Il y avait à cette table ronde des membres de l’initiative Prosper Africa, une initiative du gouvernement des États-Unis qui vise à accroître les échanges commerciaux et les investissements bilatéraux entre l’Amérique et l’Afrique ainsi que le département d’État, le Millennium Challenge Corporation (MCC), EXIM Bank, et l’Agence américaine de Développement du Commerce (USTDA). La table ronde a enregistré une forte participation du secteur privé américain, notamment Cargil, Cybastion, ABD Group, IBM, Citi Bank, National Confectionners Association, GE Power, Caterpillar, DLA Piper, Visa, Apple, John Deere, Oracle, Google, AT&T, Trimble, Covington & Burling, Lilium Capital, Rio Tinto, Ecostar, Albright Stonebridge Group Côte d’Ivoire etc. .

Source : fratmat.info