Economie

Fonds de Développement de la Formation Professionnelle : un montant global de 9 milliards 241 millions FCFA dégagé pour 149 projets financés en 2019

Article Economie  |  Posté le : 12 Fvrier 2020 à 09:01:16  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​Le Fonds de Développement de la Formation Professionnelle (FDFP) a dégagé au titre de l’année 2019, 9, 149 milliards FCFA pour le financement de 149 projets, a annoncé son secrétaire général, Ange Barry Leonid-Battesti, le 8 février dernier lors de sa traditionnelle cérémonie de présentation de voeux de nouvel an au Radisson Blue hôtel Abidjan.
Il a évoqué un bon qualitatif puisque comparativement à l’année précédente où les agréments du comité de gestion ont porté sur seulement 24 projets.  

Aussi, 10.357 plans de formations correspondant à 18 milliards 668 millions de FCFA ont-ils été exécutés contre 671 correspondant à 542 millions 229 FCFA en 2018, a-t-il fait savoir. 

Il a également indiqué que sur le plan de pilotage stratégique, l’institution s’est repositionnée dans l’élaboration emploi/formation, la reconstruction des instances de décision et la meilleure collaboration avec les partenaires institutionnels et techniques.
Poursuivant, il a soutenu qu’au plan opérationnel, le FDFP a réussi l’optimisation de la collecte des taxes, le renforcement des maillages territoriaux et la réouverture de l’antenne de Man, l’amélioration des outils et méthodes de travail, la réduction des délais d’exécution et la mise en œuvre d’un processus de recrutement en vue de renforcer ses équipes.

Dans la même lancée, Joël N’Guessan, président du comité de gestion a félicité l’ensemble des collaborateurs "pour avoir permis à certaines personnes d’avoir un emploi". 

« Nous allons multiplier par deux (2) les résultats de 2019. Ouvrir un guichet unique avec des normes bien indiquées et accroître les représentations sur l’ensemble du territoire de manière qualitative et quantitative » a-t-il annoncé tout en précisant qu’en 2020, le FDFP entend améliorer l’offre de service par la digitalisation ainsi que la recherche de ressources additionnelles.

Le Secrétaire D’État, chargé de la formation professionnelle et de l’enseignement technique, Brice Kouassi, a, au nom du gouvernement exprimé sa satisfaction face aux résultats du FDFP. « En 2014, au niveau de la Fonction publique on enregistrait 24.832 candidats pour 8.000 postes budgétaires. En 2019, on est passé à 108.000 candidats pour 15.000 postes. La situation est dramatique et sera insoutenable si rien n’est fait » a t-il averti. 

En outre, le Secrétaire d’État a rappelé que la Fonction publique ne pouvant pas résorber la question de l’emploi, la formation professionnelle, c’est-à-dire, apprendre une formation pour "s’auto employer" pourrait être une solution. " Il faut créer des champions nationaux » propose-t-il. 

Et pour y parvenir, il a annoncé deux (2) projets à savoir la gouvernance des établissements avec des managers pro-actifs et la dotation des établissements d’incubateurs. Lesquelles réformes, selon lui, seront mises en œuvre à partir de mars 2020.

Cette cérémonie de voeux a également été marquée par la remise de prix aux anciens présidents de comité de gestion que sont, le Ministre, Laurent Tchagba, l’inspecteur général d’État, Théophile Ahoua N’Doli et Ahoutou koffi, Directeur de Cabinet du premier ministre. Les travailleurs appelés à faire valoir leur droit à la retraite n’ont pas été oubliés: ils ont reçu des prix et un bon d’achat d’une valeur de. 500.000 Fcfa.

Source : abidjan.net