Economie

Projet SWEDD: ouverture à Abidjan d’un atelier sur le changement comportemental

Article Economie  |  Posté le : 15 Mai 2019 à 08:25:32  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​Un atelier de renforcement des capacités des structures nationales sur la communication pour le changement social et comportemental dans le cadre du projet d’autonomisation des femmes et dividende démographique dans le Sahel, (SWEDD) s’est ouvert mardi dans la capitale économique ivoirienne.

Selon Abdoulaye Bamba, Directeur de cabinet de la ministre de la solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, le projet SWEDD notamment la composante 1.1 « a connu des avancées majeures » grâce au leadership de la Côte d’Ivoire à travers la ministre Mariatou Koné. 

« Il faut que la Côte d’Ivoire (qui préside le Comité de pilotage du projet SWEDD) puisse tirer le moteur du SWEED », a-t-il estimé, invitant les acteurs « à travailler pour obtenir des résultats ».

Justifiant cet atelier, M. Bamba a indiqué qu’il faut que « les tabous soient levés » notamment au niveau de la fréquentation des centres de santé et des grossesses précoces.

Pour le Coordonnateur du Projet SWEDD, Dr Clément Kouassi, « un pays ne peut pas se développer malgré une forte croissance économique s’il ne maîtrise pas sa démographie ». « Nous menons des actions pour cette maîtrise (…). Il faut que les acteurs se mettent d’accord sur la manière de délivrer le message », a-t-il par ailleurs expliqué.

A travers cette rencontre qui réunit des communicateurs, des Ong , des partenaires financiers, il s’agit entre autres « de réorienter les plans opérationnels pour favoriser les activités qui impulsent directement le changement de comportement, faciliter l’adoption de CCSC (Communication pour le changement social et comportemental) cohérente avec le cadre de performance et les indicateurs d’impact de la composante de l’initiative du SWEDD, renforcer les capacités des structures nationales intervenant dans le domaine ».

Le projet Autonomisation des femmes et dividende démographique au Sahel (SWEDD) est une initiative régionale impliquant sept pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre confrontés à des défis sociodémographiques identiques. Il s’agit du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Benin et du Tchad.

Il vise à renforcer le niveau d’autonomisation des femmes et des adolescentes en vue d’accélérer la transition démographique dans la région.

Financé par la Banque mondiale, il est mis en œuvre par les pays avec l’appui technique du Fonds des Nations Unies pour la population et l’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS). Après plusieurs plaidoyers, le projet SWEDD financé à plus de 207 millions de dollars a été prorogé jusqu’en 2023.

Source : APA