Economie

La BAD compte investir 400 milliards de FCFA au Burkina

Article Economie  |  Posté le : 02 Avril 2019 à 09:22:42  |   Pays : Burkina Faso     

​La Banque africaine de développement (BAD) a affirmé lundi, que son institution va injecter près de 400 milliards de FCFA au Burkina Faso, en majorité dans des projets d’infrastructures.

«Nous avons parlé tout d’abord du portefeuille qui en cours, d’une valeur de près 400 milliards de Francs CFA avec une grande prépondérance pour le projet d’infrastructures notamment le projet d’infrastructures routières qui occupe plus de 53% du portefeuille», a laissé entendre lundi la DG de la BAD, Marie Laure Akin Olugbadé à sa sortie d’audience avec le Premier ministre, Christophe Marie Joseph Dabiré.

Selon Mme Olugbadé, les échanges ont porté essentiellement sur la mise en œuvre des projets de routes qui sont en cours au Burkina Faso.

Pour elle, il s’est agi au cours de la discussion avec le chef du gouvernement, de dégager les pistes afin d’éliminer les facteurs de blocage de la mise en œuvre des différents projets de la BAD dans le pays.

« Ce qui nous préoccupe le plus, c’est de voir dans quelles mesures nous mènerons le plus rapidement possible ces projets au bénéfice des populations du Burkina », a-t-elle soutenu.

Marie Laure Akin Olugbadé, a précisé que la BAD intervient au Burkina dans les secteurs de l’infrastructure routière, de l’énergie, de l’agriculture et de l’hydraulique.

De son avis, elle dit être venue à Ouagadougou à la demande des autorités burkinabé pour conduire une mission de dialogue sur l’état de la coopération entre son institution et le gouvernement.

Elle a expliqué que les financements différents projets de la BAD sont déjà prêts et qu’il ne reste plus que l’accélération de leur mise en œuvre.

«Nous sommes arrivés cette année à mi-parcours de la stratégie que nous étions engagés à mettre en œuvre au Burkina Faso de 2017- 2021 et cette revue permet de repréciser les différents projets prioritaires des deux années restantes», a-t-elle ajouté.

D’après la DG de la BAD, son institution a également de grands projets et programmes de développement pour le des Hommes intègres.

Source : AIB