Economie

Réforme hospitalière : un projet de loi pour la création d’Etablissements publics hospitaliers (EPH) qui devraient remplacer les CHU, adopté en Conseil des ministres

Article Economie  |  Posté le : 14 Mars 2019 à 08:41:41  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​Palais de la République CI, mercredi 13 mars 2019- Le deuxième Conseil des ministres de ce mois de mars 2019 s’est tenu ce mercredi 13 mars, sous la présidence du Chef de l’Etat de Côte d’Ivoire, S.E.M. Alassane Ouattara. Des mesures générales avec un projet de loi, des projets de décret et des communications pour l’amélioration du bien-être des populations et de la gouvernance, ont été annoncés par le porte-parole du Gouvernement, le ministre de Communication, Sidi Touré.

Il s’agit entre autres, du projet de loi pour la création d’une nouvelle catégorie d’Etablissements sanitaires publics que seront les EPH (Etablissements publics hospitaliers) qui devraient remplacer les CHU (Centres hospitaliers universitaires), à travers une réelle modernisation de la gouvernance, sur un mode de gestion privé. La création du GUPC (Guichet unique du permis de construire), qui vise à mettre en place une cellule unique de contrôle de la construction dans les communes et le district d’Abidjan. Le projet de la création d’un Identifiant unique du foncier de Côte d’Ivoire (IDUFCI) qui donnera lieu à un numéro alpha numérique dans l’identification et le seul référentiel foncier reconnu. Il va servir à sécuriser la gestion du foncier.

Le porte-parole du Gouvernement, a également fait cas d’une réforme concernant le renforcement du contrôle financier à travers la réorganisation de la mission des contrôleurs budgétaires. Par ailleurs, des communications ont été entendues au cours de ce Conseil de ministres, relatives à l’organisation d’une cérémonie commémorative
du 3ème anniversaire de l’attentat terroriste de Grand-Bassam, qui aura lieu ce jour au lieu de la stèle construite en mémoires des morts du 3 mars 2016 à Grand-Bassam.

Le lancement du Centre d’excellence régional pour la lutte contre la faim et la malnutrition, qui se fera le lundi 25 mars prochain, a été également annoncé. Une autre communication concernant le Ministère de l’Assainissement et de la Salubrité, a laissé entendre que face à la récurrence des inondations dans le District d’Abidjan, un atelier de
réflexion va se tenir pour sonder les causes et minimiser leurs impacts. Une instruction dudit ministère à l’effet de prendre des mesures pour le lancement des travaux de pré saison.

La situation qui prévaut dans l’Education nationale, n’a pas été omise à savoir que le Conseil des ministres a entendu une communication verbale au niveau de l’Education nationale et de l’Enseignement secondaire relativement aux récentes grèves observées dans ce secteur. Selon le porte-parole Gouvernement, une reprise effective a été notée dans le secondaire quoique mitigée dans certains établissements à Daloa et Abidjan.

En outre, le point relatif à la réforme de la CEI n’a pas été fortement débattu parce que le ministre Sidi Touré a indiqué que le Gouvernement, en référence à l’adresse du Chef de l’Etat, travaille à la recomposition de la CEI, conformément à la recommandation de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples.

De toutes ces communications, n’oublions pas celle relative à l’ancien chef d’Etat-Major, Touré Sékou, nommé Ambassadeur extraordinaire et Plénipotentiaire à Dakar (Dakar).
 

Source : abidjan.net