Economie

Economie numérique: Les projets phares du secteur présentés à Parakou

Article Economie  |  Posté le : 03 Juillet 2018 à 10:26:05  |   Pays : Bénin     

​En tournée dans les Collines et le Borgou, le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, a échangé, samedi 30 juin dernier à Parakou, avec les membres du Conseil municipal et la communauté universitaire de la ville. Elle a présenté à l’occasion les projets phares du Programme d’action du gouvernement dans le secteur du numérique.

La visite du ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, à Parakou, samedi 30 juin dernier, n’a pas été de tout repos. Après une séance de travail avec le préfet du Borgou et les membres du Conseil municipal à la préfecture, elle était également l’hôte des étudiants de la ville pour le même exercice, sur le campus universitaire. C’était pour leur présenter les projets phares du gouvernement dont son département ministériel a la charge. L’économie numérique faisant partie des trois piliers stratégiques du Programme d’action du gouvernement (Pag), le ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou estime qu’elle doit être connue des élus locaux, des étudiants et de tout acteur soucieux du développement du pays.
Entre autres projets, elle cite le déploiement du haut débit à travers le maillage de l’ensemble du territoire national en fibre optique qui permettra l’amélioration de l’accès à l’Internet haut débit. Il y a également le projet pour une administration intelligente qui favorisera la dématérialisation de toutes les prestations offertes par le service public aux usagers, la transition de la diffusion analogique à la télévision numérique terrestre. D’autres projets concernent la généralisation des usages de e-commerce et la généralisation des usages du numérique par l’éducation et par la formation. Ce dernier vise à interconnecter tous les établissements scolaires primaires, secondaires et universitaires. L’objectif est d’améliorer l’accessibilité aux technologies de l’information et de la communication dans le système éducatif béninois.
Convaincu qu’aujourd’hui l’économie numérique est le levier de tout développement, le ministre espère voir les membres du Conseil municipal de Parakou et ceux de toutes les autres communes du Bénin apporter leurs contributions à la concrétisation de ces différents projets. Aurélie Adam Soulé Zoumarou a souhaité que le problème de développement de la connectivité au niveau de leur municipalité puisse être pris en compte et intégré dans l’élaboration de leur budget de l’année prochaine. Après s’être assuré que les informations relatives aux projets évoqués leur parviennent, elle a alors invité les conseillers à placer le numérique au cœur des actions de leur commune.
C’est avec une attention soutenue que le maire Charles Toko et les membres de son conseil ont suivi son exposé. Soutenus par le préfet du département du Borgou, Djibril Mama Cissé, tous ont reconnu l’importance de ces projets.
Après sa séance de travail avec les membres du Conseil municipal, le ministre a ensuite mis le cap sur l’université de la ville. Comme le directeur général de l’Economie numérique et de la Poste, Geoffroy Bonou, et le conseiller technique au genre et à l’entrepreneuriat numérique, Barkatou Adamou Sabi Boun, elle a expliqué les nombreux avantages que les étudiants peuvent tirer du numérique. Elle attend également d’eux plus de présence et d’implications dans le secteur.
En effet, depuis quelques semaines, le ministre a décidé de faire le tour des jeunes pousses au niveau du numérique, les start-up. Reconnues pour être de hauts lieux en matière d’innovations et du savoir, les universités n’ont pas été occultées. Dans certains pays, elles constituent des centres d’où sortent de nombreuses entreprises du secteur de l’économie numérique
Au cours des échanges qu’elle a eus avec les étudiants de Parakou, Aurélie Adam Soulé Zoumarou a compris qu’ils sont animés de très belles intentions. « Maintenant, il faut qu’ils passent à l’étape des projets », a-t-elle souhaité.
Mais avant, c’est le recteur Prosper Gandaho qui a tenu à louer l’initiative. Il a invité les étudiants de son université à saisir la perche qui leur a été tendue.
C’est par la radio Deeman FM que le ministre a achevé sa tournée à Parakou. Elle est plus que jamais décidée à faire du Bénin un quartier numérique.

Source : La Nation