Culture

David Tayorault : "Voici ce que je réserve à mes fans le samedi"

Article Culture  |  Posté le : 19 Octobre 2016 à 08:54:34  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​L’artiste David Tayorault fête ses trente ans de carrière musicale le samedi 22 octobre 2016. Avant l’événement, l’homme fait des éclairages.
Comment préparez-vous les 30 ans?
De façon tranquille, nous avons commencé les répétitions depuis 4 mois. Nous avons attaqué tôt les répétitions, parce que c’est un grand spectacle que nous préparons, aussi bien sur le plan musical, chorégraphie, mise en scène et tout. C’est un spectacle total auquelles spectateurs qui viendront auront droit. Donc, un concert de ce genre se prépare plusieurs mois d’avance. 

Tous les obstacles ont-ils été levés?
Bien sûr, si nous avons entamé la phase promotionnelle de ce concert, c’est parce que nous sommes prêts de tous les côtés. Ce qui nous a manqué l’année dernière a été revu et corrigé. C’est pourquoi, nous avons entamé la promotion de ce concert que nous allons offrir aux Ivoiriens ce samedi 22 octobre 2016.

A quoi doit-on s’attendre ce jour-là ?
A de grandes surprises ! Ce n’est pas un concert normal entre griffes. C’est un spectacle que nous voulons offrir aux Ivoiriens qui aiment et qui sont friands de bonne musique. Ces Ivoiriens, qui pendant 30 ans m’ont soutenu, ont aimé et perpétué ma musique, qui me suivent depuis tout ce long moment. C’est une occasion pour moi de communier avec eux, leur dire merci pour avoir aimé et continuent d’aimer ce que je fais. C’est ce merci que je veux leur dire en leur offrant un spectacle avec de nombreux artistes. Tous les artistes que vous voyez sur les affiches sont des artistes qui ont une histoire avec David Tayorault. Ils viendront me témoigner leur gratitude et leur reconnaissance, parce que la majeur partie de ces artistes, je les ai révélés, soit en produisant, soit en arrangeant leur album. Il y a certains qui étaient déjà connus, mais avec qui j’ai fait des collaborations sur des titres qui ont bien marché. Donc, ce sont eux qui viennent me célébrer lors de ce concert. C’est la configuration de ce concert. 

Les anciens du groupe Woya seront-ils là ?
Tout le monde sera là ! En tout cas tous ceux qui sont vivants seront là. 

Et le groupe Magic System ?
J’ai envoyé des invitations à tout le monde. Ce sont ceux qui ont répondu qui sont sur les affiches, certains continuent de répondre, d’autres ne l’ont pas encore fait. Mais, comme il fallait démarrer la promo. Nous sommes en plein pied dedans. Tous ceux qui viennent, la porte est ouverte. 

Qu’est-ce qui est prévu après la célébration des 30 ans ?
Il faut s’attendre à la continuité de la carrière. Après 30 ans, il faut faire un bilan, faire une rétrospective, on regarde ce qui n’a pas marché, on corrige et on continue. David ne va pas arrêter de chanter ou d’arranger, il va continuer. Mais, je veux dire une fois qu’on aura passé au peigne fin toute notre carrière, on verra ce qui a marché ou non, afin de les corriger et repartir sur de bon pied.

Quel appel avez-vous à lancer au public ?
J’invite le public à venir de façon massive, parce que c’est une communion totale que je veux faire avec eux. Une vraie communion totale, c’est pourquoi je les invite à sortir nombreux samedi, pour qu’on puisse s’amuser ensemble, pour qu’on puisse passer en revue toutes les chansons, que ce soient de Woya ou de Tayorault en solo, que ce soient des artistes avec qui David a travaillé. Tout ce que nous allons leur proposer. C’est un rouleau de tout de ce qui a été déjà fait et qu’ils ont aimé. Toutes les chansons que nous avons chantées, nous les chanterons ensemble ce jour-là, pour que la communion soit totale.
 

Source : L’intelligent d’Abidjan