Education

Responsabilité sociétale: réhabilitation du groupe scolaire Pont Félix Houphouët-Boigny par la LONACI

Article Education  |  Posté le : 27 Janvier 2020 à 08:06:38  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​Une cérémonie de remise de clefs de six écoles primaires et une maternelle du groupe scolaire pont Félix Houphouët-Boigny de Treichville, réhabilitées par la LONACI, s’est déroulée ce vendredi 24 janvier 2020, dans l’enceinte dudit établissement.

La dynamique de célébration du cinquantenaire de la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (LONACI) s’illustre parfaitement avec cette petite fête, dans cette école qu’elle a construite en 1977, sous feu Félix Houphouët-Boigny, premier président de la Côte d’Ivoire.

C’est aussi une occasion de montrer les fruits de sa politique de responsabilité sociétale marquée par la réalisation d’infrastructures écolières, sanitaires et culturelles.

Le directeur exécutif de la Fondation Lonaci, Ouattara Mamadou, qui a présidé cette cérémonie, au nom du Dg de la Lonaci, a indiqué que la réhabilitation de ce groupe scolaire qui porte le nom de Félix Houphouët-Boigny, cinquante ans après, traduit un symbole historique et le parcours de cette société publique.

Après avoir offert la peinture, fait le rehaussement de la clôture et la construction de nouvelles latrines pour la maternelle, la Lonaci, par sa voix, a fait la promesse de prendre en compte les doléances des élèves et enseignants relatives à l’acquisition de tables-bancs. Il a également exhorté les enseignants a entretenir

Par ailleurs, Aka Joseph, coordinateur des directeurs du groupe scolaire, a exprimé toute la motivation des enseignants à offrir le meilleur d’eux-mêmes pour la formation des élèves de ses collègues face à la beauté de leur établissement.

Le représentant élèves, Kouamé David, de la classe CM1, a quant à lui , traduit toute leur reconnaissance à l’endroit de Lonaci pour avoir amélioré et sécurisé leur milieu d’étude. Il n’a pas manqué de rassurer qu’ils vont mériter cette générosité en étant assidus au travail.

Le témoignage de Justine Tokpa, Inspectrice de la direction régionale de l’Education nationale et technique de Treichville, qui a conté qu’il y a plusieurs années de cela, dans des moments d’épreuves familiales au début de sa formation au CAFOP, qu’elle a eu la chance de gagner 100 mille F CFA au jeu de la Lonaci, a su apporter une note spéciale d’émotion à cette cérémonie.

Source : abidjan.net