Blog Fatom

La fondation ATEF OMAIS équipe le service de stomatologie du CHU de Treichville

Article Blog Fatom  |  Posté le : 27 Janvier 2020 à 17:40:40  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​Le service de chirurgie maxillo-faciale du CHU de Treichville vient d’être renforcé en équipements de pointe par la fondation ATEF OMAIS (Fatom).

La cérémonie s’est déroulée le 16 janvier, en présence du directeur général de la structure sanitaire, M. Yao Etienne, de madame Zanouba OMAÏS, Présidente de la Fatom et de M. Emmanuel KONAN, Chef de Service de chirurgie maxillo-faciale du CHU. 

D’un montant de 5 199 000 Fcfa, ce don est composé essentiellement matériels de chirurgie (ciseaux, pince, porte aiguilles, etc.), mais également de matériels et équipements médicaux et de construction dont des pèses personnes, des matelas, des pots de peinture, des draps et des wc complets. Monsieur Etienne YAO a salué cette énième action sociale de la Fatom qui, selon lui s’inscrit dans la vision du Chu de Treichville, qui est de mettre en place et développer une bonne coopération dans le but d’améliorer les services offerts par le centre hospitalier.
Visiblement heureux et reconnaissant au moment de recevoir le don, le Pr Emmanuel Konan, a souligné que le matériel sera utilisé à bon escient et qu’il renforcera la prise en charge de tous les malades, y compris les plus démunis. « Le message de la présidente de la Fatom qui rejoint celui du Dg du CHU est sans appel : donner sans calcul pour la santé des autres en prenant soin de ce don, c’est prendre un engagement pour la vie. C’est avec cette engagement que je veux témoigner toute ma gratitude, celle de mes collaborateurs et surtout de nos patients à la fondation ATEF OMAÏS », s’est-il réjoui. Cette action de la Fatom, précisons-le, s’inscrit dans le cadre d’une série de campagnes de lutte contre les pathologies maxillo-faciales que la fondation mène depuis quelques années. 

Outre la Côte d’Ivoire, ces campagnes se sont déroulées au Burkina Faso, au Niger et au Sénégal et ont bénéficié à 332 patients. 

Source : Fatom