Société

Téléenseignement-Covid-19: L’Institut de la Francophonie opte pour la formation par tutorat

Article Société  |  Posté le : 11 Mai 2020 à 12:35:00  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​Pour répondre aux besoins de continuité pédagogique souhaités par le Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (Menetfp), en cette période de crise sanitaire due au Covid-19, les acteurs de l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (Ifadem); structure co-pilotée par l’Agence universitaire de la Francophonie (Auf) et l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), a opté pour le tutorat entièrement en ligne. Il s’agit de la formation des instituteurs et des directeurs d’école primaire en ligne. Avec comme outil technologique de communication et de suivi des apprenants par les tuteurs WhatsApp.

Ainsi, l’Ifadem a organisé des séances de réflexion sur le tutorat à distance qui devient nécessaire dans ce contexte de confinement.

Ces téléréunions ont permis, selon le responsable du projet, Kané Soumaïla, d’envisager deux scénarios de déploiement de ce nouveau dispositif alternatif. Le premier basé sur une période de trois mois, va consister à allier la formation théorique et la formation pratique sous la supervision des inspecteurs pédagogiques et administratifs.

Quant au second scénario, il couvre moins de trois mois pour boucler la formation théorique contenue dans la première phase. « La formation pratique et les inspections interviennent dans le courant du premier trimestre de l’année scolaire 2020-2021 », précise-t-il. Avant de poursuivre que la deuxième étape, en cours d’exécution, a permis d’élargir le nombre de tuteurés connectés lors des rencontres synchrones. Deux groupes de WhatsApp (l’un pour les instituteurs et l’autre dédié aux directeurs d’école primaire) ont, ajoute le responsable du projet, été créés. In fine, les tuteurs nationaux laisseront progressivement la main à des tuteurs locaux retenus sur la base de leur dynamisme lors des échanges.

Cette étape durera quinze jours et sera ponctuée de deux évaluations hebdomadaires en ligne. « Nous aurons enfin une troisième étape, qui consistera à l’animation des groupes WhatsApp par des émissions radiophoniques hebdomadaires d’une durée d’une heure à une 1h30 minutes diffusées dans les 18 régions couvertes par le projet, et ce pendant deux ou trois mois », conclut-il.

Source : fratmat.info