Société

Boucle Ferroviaire Abidjan-Ouagadougou-Niamey-Cotonou-Lomé: les 5 pays, prêts pour la relance du projet

Article Société  |  Posté le : 08 Novembre 2019 à 11:40:58  |   Pays : Burkina Faso     

​La réunion des Ministres chargés des Transports pour la mise en œuvre du Projet Régional de la Boucle Ferroviaire Abidjan-Ouagadougou-Niamey-Cotonou-Lomé s’est ouverte ce jeudi 07 novembre à Abidjan.
Pendant toute une journée, les ministres en charges du transport de l’Union ont planché sur la question de la relance des études pour la réalisation de la boucle ferroviaire. D’un coût global de 4 011 milliards FCFA dont 11 milliards pour les études, les travaux du projet de laboucle ferroviaire qui couvre un linéaire total de 3 034 km connaîtra une réhabilitation de 1 946 km et une construction de 1 088 km.

Le ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, Ally Coulibaly, qui ouvrait au nom du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, a laissé entendre que cette boucle ferroviaire est un projet structurant et intégrateur. Pour lui, l’interconnexion des États par le Rail est un signe de développement régional. C’est pourquoi, il a invité les pays membre de l’Uemoa à œuvrer avec célérité et dextérité vers l’intégration.
À en croire Paul Koffi Koffi, Commissaire chargé du Département de l’aménagement du territoire communautaire et des transports de l’UEMOA, ce projet permettra l’exploitation des potentialités économiques et va désenclaver les localités riveraines du chemin de fer. En outre, il va contribuer à l’amélioration de la mobilité des populations des zones desservies tout en stimulant le commerce transfrontalier et la croissance économique des pays de l’hinterland.

Source : aOuaga.com