Société

L’Orpaillage, second secteur d’activité économique après l’agriculture au Burkina

Article Société  |  Posté le : 06 Dcembre 2018 à 09:13:58  |   Pays : Burkina Faso     

​Selon des statistiques du ministère des mines, l’exploitation artisanale minière constitue la seconde activité économique au Burkina Faso, après l’agriculture. Le nombre de personnes, qui pratique cette activité, est estimé à près de 2 millions sur plus de 400 sites sur l’ensemble du territoire.

Les recettes générées par l’orpaillage seraient de plus de 30 milliards de FCFA par an, pour environ 10 tonnes. En 2017, la contribution des recettes minières au budget national, se chiffrait à 226 milliards de FCFA pour 45 ,8 tonnes d’or fin. Eu égard à l’importance de l’exploitation artisanale d’or au Burkina, le gouvernement a créé une Agence nationale en charge du suivi et de la réglementation de l’activité. Cette structure veille à la fermeture des sites d’orpaillage en hivernage pour éviter les risques d’éboulements mortels.

De même, elle œuvrera à la lutte contre le travail de mineurs, les enfants de moins de 18 ans dans les sites miniers. Cela peut contribuer à freiner, voire éradiquer le phénomène de la désertion des écoles par des enfants pour l’orpaillage.

Source : Laborpresse.net