Société

Coopération Burkina Faso-Ghana Le président du Faso à Accra pour la consolidation des projets intégrateurs

Article Société  |  Posté le : 20 Septembre 2018 à 09:17:10  |   Pays : Burkina Faso     

​Accra, la capitale du Ghana, s’est fait bon visage pour réserver un accueil chaleureux au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, qui y a séjourné les 17 et 18 septembre 2018 dans le cadre d’une visite d’amitié et de travail. Pour une première visite officielle, le président du Faso a eu droit à tous les honneurs dignes de son rang, et son séjour a été l’occasion de renforcer la coopération entre les deux pays qui ont défini des projets intégrateurs au profit des populations burkinabè et ghanéennes.

C’est un aéroport international Kotoka paré aux couleurs nationales rouge, vert, étoile jaune, qui a vu atterrir, le lundi 17 septembre 2018, le « Pic de Nahouri »’ du nom de l’avion présidentiel burkinabè, peu avant 19h. Accompagné d’une forte délégation de six ministres qui sont Alpha Barry (Affaires étrangères), Paul Robert Tiendrebéogo (Intégration africaine et Burkinabè de l’extérieur), Vincent Dabilgou (Transports), Bachir Ismaël Ouédraogo (Energie), Niouga Ambroise Ouédraogo (Eau et assainissement), Sommanogo Koutou (Ressources animales), le président du Faso, Roch Marc Chrsitian Kaboré, a fait le déplacement d’Accra à l’invitation de son homologue ghanéen, Nana Akufo-Addo. C’est en quelque sorte un retour d’ascenseur en ce sens que le président du Ghana avait effectué une visite de travail, les 4 et 5 mai 2018 au Burkina. Chaleureusement accueilli par une embrassade du vice-président du Ghana, Alhaji Dr Mahamudu Bawumia, à sa descente d’avion dans une ambiance aux sonorités traditionnelles « djongo » assurée par une troupe kassena et des honneurs militaires, le président du Faso rejoint Australia House », son pied-à-terre, où il enchaîne avec un diner de travail avec son homologue Nana Akufo-Addo. Au deuxième jour d’une visite au pas de course, le programme est encore axé sur des séances de travail, signature de livre d’or, décoration, rencontre avec la diaspora burkinabè. Tout commence à « Jubilee House », nom officiel du palais présidentiel ghanéen. Honneurs militaires, hymnes nationaux et 21 coups de canon résonnent pour l’accueil de Roch Marc Christian Kaboré. Ensuite, chaude poignée de main entre le chef de l’Etat burkinabè et le locataire de « Jubilee House », Akufo-Addo, avant de s’entretenir en tête-à-tête. Puis, ils rejoignent les ministres pour la séance de travail dans une des salles de réunion de la Maison des verres, cet autre nom de « Jubilee House ». Sur la table de travail des deux délégations, il y avait, entre autres, la question de l’interconnexion électrique et ferroviaire, le projet de construction d’un pipeline, la transhumance, la sécurité.

Source : Le Pays