Société

Choix du Dan Fani pour le 8-Mars : La ministre de la Femme donne du fil à retordre

Article Société  |  Posté le : 30 Janvier 2018 à 09:38:52  |   Pays : Burkina Faso     

​Le comité Ad ’hoc pour la promotion du pagne Faso Dan Fani (FDF) au Burkina a rencontré le ministre du Commerce, Stéphane Sanou, le lundi 29 janvier 2018 pour lui signifier son mécontentement face à un constat amer à quelque un mois du 8-Mars. Selon ce comité, en effet, alors que le gouvernement encourage le port du Faso Dan Fani, la ministre de la Promotion de la Femme et de la solidarité nationale, Laure Hien, elle fait une contre-promotion en donnant le monopole de l’importation du pagne imprimé du 8-Mars à 6 commerçantes.

Le comité Ad ’hoc pour la promotion du pagne du Faso Dan Fani (FDF) est un regroupement d’acteurs des différentes branches de la filière Dan Fani que sont notamment la filature, la teinture, le tissage, l’ennoblissement, les créateurs de mode, la couture, les centres de formation et les promoteurs de salon. 
Ces acteurs au regard de leur secteur d’activités ne peuvent donc qu’encourager le port du Dan Fani pour un développement de l’économie locale. C’est d’ailleurs avec grande joie qu’ils ont accueilli l’arrêté ministériel du 29 novembre 2017 invitant les autorités politiques à se vêtir de ce pagne traditionnel lors des cérémonies officielles. Il en est de même pour les événements comme la fête de l’indépendance, le SIAO, la Journée internationale de la femme (8-Mars), la SNC, la JNP, le SITHO, les foires agro-sylvo-pastorales… 
Mais pour le Comité Ad’hoc il y aurait une sorte de contre-promotion dans cette action de promotion engagée par le gouvernement. En effet, dit-il ne pas comprendre pourquoi concernant le 8-Mars, un communiqué du ministère en charge de la femme a encore donné le monopole à un groupe de 6 femmes pour l’importation de deux modèles de pagnes imprimés. De quoi indigner les acteurs de la filière coton. «Cette décision a plongé les acteurs de la chaîne de valeur du pagne en FDF dans la consternation », a laissé entendre le Président du Comité ad‘hoc pour la promotion du FDF, Désiré Ouédraogo. Selon lui, il est inadmissible que gouvernement fasse la promotion du pagne tissé, mais que pour la célébration du 8-Mars, il adopte des tissus importés. 
Après avoir prêté une oreille attentive aux visiteurs du jour, le ministre Stéphane Sanou a salué la démarche entreprise. Les rassurant, il a expliqué que le motif du pagne et le thème du 8-Mars sont protégés. « En dehors de ce que le ministère de la promotion de la Femme a autorisé, personne ne peut commercialiser ces pagnes. Tous ceux qui ne respectent pas seront saisis», a-t-il lancé. Aussi, a t-il également promis de transmettre le message à la hiérarchie.

Source :  aOuaga.com